Rebecca – Daphné du Maurier

Je viens de terminer ce monument de la littérature de Daphné du Maurier : Rebecca qui a inspiré le film de Hitchcock . C’est superbement écrit (et donc tout autant que la traduction de Anouk Neuhoff) puisque je l’ai lu en français. De belles descriptions, la demeure de Manderlay hantée par la présence de la défunte première épouse  de Maxime de Winter : Rebecca.

Des personnages loin d’être attachants et notamment cette gouvernante Madame Danvers, personnage trouble et glaçante. La deuxième épouse, jeune, timide et gauche est la narratrice dont on ne connait même pas le prénom. C’est assez long, assez lent, ils sont tous à naviguer entre repas, pauses thé, festivités, bals masqués…Mais tout y est subtil et délicat et sert la narration donc pas vraies longueurs. Il faut juste patienter tranquillement. Après 2/3 du roman, il prend soudain un virage assez intriguant et il en devient plus captivant alors que je traînais un peu jusqu’alors (en lisant d’autres oeuvres! toujours plusieurs en même temps). N’ayant vu le film de Hitchcock, ce qui est mieux pour l’intrigue du roman, j’ai beaucoup aimé. Le dernier tiers du livre se dévore, j’ai été totalement surprise par tous les rebondissements. Intéressant de voir aussi l’évolution des personnages, notamment la personnalité de Maxime qui change du tout au tout, notamment envers son épouse.

Au final, je conseille vivement ce livre!

#bookstagram #instabook #booklover #instalivre #livre #daphnedumaurier #hitchcock #albinmichel

No Comments

Post A Comment